Il y a 2000 ans, Naples et sa région, la « Campania Felix » des romains, était considérée comme la meilleure des régions viticoles. Ils adoraient les vignobles du long de la côte de Naples où était produit le Falernian, le plus recherché des vins de l’Empire. Ils appréciaient également les vignobles du Vésuve et les collines boisées d’Avellino. Auparavant, les Grecs avaient reconnu la nature privilégiée de l’endroit, introduisant des cépages qui existent encore aujourd’hui tels l’Aglianico, le Greco et le Falanghina.

En Campanie, une majorité de producteurs tâche d’utiliser autant que possible les cépages locaux, y compris des cépages qui remontent à l’Antiquité. Le plus noble des cépages rouges est l’Aglianico. Le cépage Greco, très répandu dans les provinces du sud, atteint des sommets avec le Greco di Tufo. Le Fiano, apprécié des romains, est à la base de l’inimitable Fiano di Avellino. Le Falanghina, qui semble avoir été à l’origine de la version blanc du Falernian, est devenu le cépage le plus développé de la région.